Brazzaville, Congo (PANA) - Les dysfonctionnements constatés dans les services de l’économie forestière, entre 2016 et 2017, ont occasionné à l’Etat un manque à gagner de 12.653.136.205 FCFA et un préjudice de 4.607.088.755 FCFA, a révélé vendredi la Commission en charge de la vérification de la gestion des recettes du service de contrôle des produits forestiers à l’exportation (SCPFE).

Source :

http://www.panapress.com/pana-2-lang1-ECO-index.html

Pin It