Maputo, Mozambique (PANA) - La soudaine flambée de violence dans le nord du Mozambique, avec la décapitation d'une femme et d'un enfant, a fait craindre qu'un mouvement djihadiste violent comme Boko Haram ou Al-Chabab pourrait s'activer dans ce pays d'Afrique australe.

Source :

http://www.panapress.com/pana-2-lang1-SOC-index.html

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir