«La route n’est pas sûre», lâche un soldat tanzanien de l’ONU, les mains crispées sur sa kalachnikov, le regard glissant sur un mur végétal que seuls quelques minces rayons de soleil parviennent à percer.

Source :

http://maliactu.net/centrafrique-un-nouveau-groupe-arme-le-siriri-sevit-dans-louest/

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir