«Je sentais qu’elle perdait des forces et qu’elle avait peur de mourir. Je l’ai violée sur des feuilles mortes dans un bois. Je me suis montré très violent envers elle…» En cour intermédiaire, ce vendredi 18 mai, Jean Marie Didier Bauda, 31 ans, a été reconnu coupable de viol par les magistrats Raj Seebaluck et Niroshni Ramsoondar.

Source :

http://www.lexpress.mu/node/331720

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir