Prime Mbarubukeye, président de l’Observatoire national contre la criminalité transnationale (ONRCT, Où est ton frère), tire la sonnette d’alarme : «Des femmes habitant les quartiers défavorisés en mairie de Bujumbura sont en train d’abandonner leurs maris dans la clandestinité.

Source :

http://www.iwacu-burundi.org/trafic-humain-17-femmes-interceptees-en-moins-de-deux-semaines/

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"