Des officiers ont démenti qu'un coup d'Etat militaire était en cours au Zimbabwe et assuré que le président Mugabe était sain et sauf, alors que des échanges de tirs ont été entendus dans la nuit de mardi à mercredi près de sa résidence à Harare.

Source :

http://www.france24.com/fr/20171115-fortes-explosions-entendues-capitale-zimbabwe-harare-soldats-mugabe

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"