Une semaine après la destitution du vice-président, le chef de l’armée menace de faire «intervenir» ses forces si les partisans de son camp continuent d’être «purgés».

Source :

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/14/au-zimbabwe-la-tension-monte-entre-les-factions-rivales-du-pouvoir_5214810_3212.html

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"