Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont émis lundi une rare alerte conjointe concernant une "cyberactivité malveillante" de l'Etat russe visant les administrations et les infrastructures."Les cibles de cette cyberactivité malveillante sont principalement les gouvernements et les organisations du secteur privé, les fournisseurs d'infrastructures cruciales et les fournisseurs d'accès à internet", ont annoncé dans un communiqué conjoint le National Cyber Security Center britannique et, côté américain, le FBI (police fédérale) et le ministère de la sécurité intérieure.En détail, sont notamment visés les routeurs électroniques ou les pare-feu informatiques, des dispositifs cruciaux dans le cheminement des informations numériques.En prendre le contrôle permet "d'espionner, de soutirer des éléments de la propriété intellectuelle, de conserver un accès permanent aux réseaux de la victime et de poser potentiellement les fondations d'opérations agressives futures", a expliqué le ministère américain de la sécurité intérieure.Le communiqué met en garde aussi bien les fournisseurs d'accès que les utilisateurs, et cite des organisations du recherche sur la cybersécurité ainsi que d'autres gouvernements à l'appui de ces informations, sans toutefois donner de détails sur la date ou l'ampleur de ces actions malveillantes.

Source :

https://information.tv5monde.com/info/washington-et-londres-font-etat-d-une-cyberactivite-malveillante-de-la-russie-232078

Pin It