En Ouganda, l’Autorité des marchés publics suggère au gouvernement et aux multinationales impliquées dans le secteur pétrolier de fixer à au moins 30% la part gérée par les firmes indigènes sur l’ensemble des contrats de service pétroliers. Une mesure qui, selon elle, participera ...

Lire l'article original sur :

https://www.agenceecofin.com/gestion-publique/1409-59983-ouganda-au-moins-30-des-services-petroliers-doivent-revenir-aux-firmes-locales-autorite-des-marches-publics

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir