Bandar Mohamed Hajjar, le président du groupe de la Banque islamique de développement (BID), défend depuis des années la finance islamique, basée sur le partage des pertes et des profits.

Source :

http://www.jeuneafrique.com/530302/economie/bandar-mohamed-hajjar-la-finance-islamique-a-besoin-dun-cadre-propice-a-son-developpement/

Pin It