Jeune Afrique économie

Pour financer la mise en oeuvre du second volet du plan Sénégal émergent (PSE), le président sénégalais tentera de convaincre les bailleurs internationaux, réunis à Paris les 17 et 18 décembre prochains.

Lire la suite

L'institution panafricaine va accorder une financement à Heirs Holding, la société nigériane d'investissement présidée par Tony Elumelu, de 600 millions de dollars, afin de renforcer les synergies au sein du conglomérat.

Lire la suite

Près d'un an après que le PDG de la RAM, Abdelhamid Addou, a annoncé son ambition de doubler d'ici 2020 la flotte de la compagnie marocaine, celle-ci vient de réceptionner un premier Boeing 787-9 Dreamliner.

Lire la suite

Les 25 premiers Pick-up - le nouveau véhicule Peugeot spécialement conçu pour le continent - assemblés dans la zone industrielle d'El Mghira, en Tunisie, viennent de sortir des chaînes de montage.

Lire la suite

L'opérateur de téléphonie semi-public Djezzy poursuit son redressement, comptant désormais 15,6 millions d'abonnés, soit une progression de 4,7 % en une année.

Lire la suite

La start-up malgache Lomay a développé un jeu de course de voitures qui totalise déjà 20 000 téléchargements. Le jeu est rentable grâce à des partenariats avec des grandes entreprises installées sur l'île et l'achat de fonctionnalités supplémentaires par les joueurs.

Lire la suite

Chantier du gazoduc Nigeria-Maroc, adhésion à la Cedeao et à la Zlec, avancement des projets... Le ministre marocain chargé de la Coopération africaine fait le point sur les principaux dossiers du royaume sur le continent.

Lire la suite

Le dirigeant du capital-investisseur britannique DPI, leader sur le continent, explique pourquoi ce dernier accélère ses opérations en Afrique du Nord.

Lire la suite

Si les investissements de la Chine sur le continent suscitent la méfiance, il faut relativiser les difficultés des entrepreneurs, qu'ils soient locaux ou occidentaux, expliquent Amaury de Féligonde et Max Navarro-Roch.

Lire la suite

Déjà sous le coup d'un procès à Milan, les deux sociétés sont désormais également poursuivies au Royaume-Uni.Les autorités nigérianes les accusent d'être en partie responsables de la corruption d'anciens hauts cadres gouvernementaux, qui ont encaissé des pots-de-vin lors de la vente d'un bloc pétrolier en 2011.

Lire la suite