Déguisés en monstrueuses créatures ou vêtus de costumes confectionnés à partir de peaux de moutons ou de boucs, de jeunes Marocains s'adonnent à un spectacle de danse dans les quartiers marginalisés de la ville de Salé, adjacente à la capitale Rabat.

Lire l'article original sur :

https://www.jeuneafrique.com/654792/societe/maroc-au-festival-de-boujloud-peaux-de-moutons-et-masques-pour-se-faire-entendre/?utm_source=jeuneafrique&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=flux-rss-jeune-afrique-15-05-2018

Pin It