" Fonctionnarisés " sous l'ère de Sékou Touré, les artistes flirtaient allégrement avec l'idéologie. Désormais indépendants mais en difficulté, ils ne diraient pas non à un petit coup de pouce de l'État.

Lire l'article original sur :

https://www.jeuneafrique.com/mag/636363/culture/guinee-bouillon-de-culture/?utm_source=jeuneafrique&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=flux-rss-jeune-afrique-15-05-2018

Pin It

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir