Le film consacré à Larbi Ben M'Hidi, figure emblématique de la révolution algérienne, risque de ne pas voir le jour. Son réalisateur et producteur, Bachir Derrais, a reçu le 2 septembre un courrier de la part de la commission de visionnage du ministère des Moudjahidine lui notifiant des réserves qui hypothèquent sa sortie en Algérie et à l'étranger.

Lire l'article original sur :

http://www.jeuneafrique.com/623573/politique/algerie-bachir-derrais-pourquoi-mon-film-sur-larbi-ben-mhidi-est-censure/?utm_source=jeuneafrique&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=flux-rss-jeune-afrique-15-05-2018

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir