La mondialisation, l'internet et surtout les réseaux sociaux semblent bien avoir mis un terme aux années fastes des Dar Chabab (" maisons des jeunes ").

Lire l'article original sur :

http://www.jeuneafrique.com/mag/609762/culture/maroc-ringardes-les-dar-chabab/?utm_source=jeuneafrique&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=flux-rss-jeune-afrique-15-05-2018

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir