Dans "Ouaga Girls", Theresa Traoré Dahlberg échoue à prouver l'existence d'un girl power à l'africaine. Mais elle aide à comprendre les rêves et les illusions de la jeunesse burkinabè.

Lire l'article original sur :

http://www.jeuneafrique.com/mag/526876/culture/cinema-ouaga-girls-ados-burkinabe-en-panne-de-reves/

Pin It