A Abidjan ou il a installe son studio, le reggaeman ivoirien vient d'enregistrer son dernier album. Il clame haut et fort qu'il veut >.

Source :

https://afrique.lepoint.fr/culture/musique-tiken-jah-fakoly-sur-une-note-panafricaniste-23-10-2018-2265128_2256.php#xtor=RSS-221

Pin It