Pour le chercheur camerounais Boris Bertolt, on ne peut analyser l’oppression des femmes noires en Europe sans intégrer le facteur racial.

Source :

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/02/14/chimamanda-ngozi-adichie-se-trompe-au-sujet-de-l-afrofeminisme_5256962_3212.html

Pin It