Les autorités, qui ont entrepris un programme d’amnisties, ont également abandonné les charges contre deux blogueurs critiques du gouvernement.

Source :

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/02/14/en-ethiopie-un-journaliste-et-un-opposant-liberes_5256969_3212.html

Pin It