En faveur d’un contexte politique international inspiré du discours de la Baule en 1990, la Guinée à l’instar des autres pays africains, reconnaitra à ses citoyens le droit de constituer des partis politiques ou d’y appartenir.

Source :

http://guinee7.com/2017/11/14/face-a-sekhoutoureya-lopposition-et-la-dissidence-par-kabinet-fofana/

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"