Sassouvi Sassou et Gnassingbé Essozimna dit "Esso" arrêtés et détenus dans l'affaire d'atteinte contre la sûreté de l'Etat d'avril 2009, ont été remis en liberté lundi, a annoncé l'Association des victimes de torture au Togo (ASVITTO).

Source :

http://www.savoirnews.net/Affaire-Kpatcha-Deux-autres

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"