Dans un communiqué de presse publié mercredi 14 février, Journaliste en Danger (JED) condamne fermement ces actes de violence commis à l’endroit de Pacifique Mahamba et Benjamin Kasembe de Blessing FM, Emmanuel Balole Bwami de la RTNC, Patcheco Kavundama de télé 50 et Patrick Kyabade de B One.

Source :

http://feedproxy.google.com/~r/radiookapi/actu/~3/VHH8e-sfo1c/long-jed-condamne-lattaque-contre-5-journalistes-de-goma

Pin It