Le projet de loi organique appelé à régir la prochaine course à la magistrature suprême n’est pas dénué de calcul politique. «L’élection du président de la République a lieu 30 jours au moins et 60 jours au plus avant l’expiration du mandat du président en exercice», selon l’article 47 alinéa 1er de la Constitution.

Source :

http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2018/01/10/presidentielle-2018-manoeuvre-dilatoire-sur-le-montant-de-la-caution/

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"