ledjely.com En Guinée, les pesanteurs socioculturelles et économiques font que dans nombre de cas, la priorité de scolarisation est accordée aux garçons car ils sont perçus comme étant plus aptes que les filles à subvenir aux besoins de la famille.

Source :

http://www.ledjely.com/pamelap-lassociation-des-meres-deleves-filles-amef-pour-le-maintien-des-filles-a-lecole/

Pin It