Niamey, Niger (PANA) – Le ministre nigérien de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues nationales, Daouda Marthé, a estimé, jeudi, qu'une scolarisation de base complète pour toutes les filles, en particulier en milieu rural, constitue un déterminant fondamental de la réduction des taux de mortalités maternelle et infantile, de la malnutrition et donc de la pauvreté.

Source :

http://www.panapress.com/pana-2-lang1-SOC-index.html

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked" data-matched-content-rows-num=3 data-matched-content-columns-num=3