Le chef du peuple Balondo, dans le département du Ndian, a été abattu dimanche par des hommes armés non identifiés. Le chef traditionnel Itoh Esoh a été brutalement tué dimanche matin à Ekondo Titi devant l’église dans laquelle il prenait part au culte dominical.

Source :

https://www.journalducameroun.com/crise-anglophone-chef-traditionnel-tue-sud-ouest/

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir