Des opérations spéciales menées par la police et la gendarmerie nationale visent à empêcher l’expansion des sécessionnistes dans la capitale économique. Mercredi 11 juillet 2018, des policiers en patrouille ont interpellé 48 personnes au quartier Mboppi et 46 autres au quartier Bonabéri à Douala.

Source :

https://www.journalducameroun.com/crise-anglophone-pres-de-200-personnes-interpellees-a-douala/

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir