Selon Amnesty international, des militaires camerounais ont commis des actes répréhensibles dans certaines localités du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, tandis que des combattants séparatistes ont tué des militaires et entretenu la peur au sein des populations.

Source :

https://www.journalducameroun.com/cameroun-anglophone-population-prise-piege-affrontements-ente-separatistes-militaires/

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir