Le président de cet organe a tiré la sonnette d'alarme, dans un communiqué publié le 5 janvier dernier. Le président de la Commission nationale anti-corruption annonce à l'opinion publique nationale que des cas d'arnaques perpétrés par des faux agents, prétendant appartenir à la Conac, sont de plus en plus récurrents dans certaines villes du Cameroun.

Source :

https://www.journalducameroun.com/cameroun-de-faux-agents-de-conac-signales-certaines-villes/

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"