"Regardez, tout est détruit! Que le gouvernement renonce au moins à réclamer le remboursement de nos prêts au logement". Comme Morteza Akbari, les habitants de Shahid Shiroudi pleurent un rêve envolé devant les dégâts du séisme qui a frappé dimanche l'ouest de l'Iran.

Source :

https://www.journalducameroun.com/annulez-nos-dettes-la-colere-monte-en-iran-apres-le-tremblement-de-terre-2/

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"