Les Nations unies ont mis en garde mardi Kinshasa contre d'»éventuelles violation des droits de l’homme» mercredi lors des mobilisations à l’appel de l’opposition contre le calendrier électoral qui prolonge de fait le mandat du président Joseph Kabila jusqu’à janvier 2019.

Source :

http://maliactu.net/mobilisation-en-rdc-mercredi-lonu-met-en-garde-kinshasa/

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"