La Commission de validation de la dette intérieure a découvert que, sur les dossiers de vingt-quatre (24) fournisseurs, les signatures et cachets, notamment, de comptables-matières et d’ordonnateurs ont été imités suite à des entretiens avec certains agents des Directions des Finances et du Matériel des Départements ministériels.

Source :

http://maliactu.net/mali-apurement-de-la-dette-interieure-et-manoeuvres-douteuses-decelees-a-quand-des-poursuites-judiciaires-contre-les-faussaires/

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"