En Tunisie, les travaux de l’Instance vérité et dignité (IVD), qui enquête sur les crimes de la dictature, sont en panne. Des travaux qui ont provoqué des réactions passionnelles. En mars 2018, l’Assemblée a décidé de ne pas prolonger son mandat.

Source :

http://geopolis.francetvinfo.fr/tunis-sihem-bensedrine-inflexible-et-contestee-defenseure-des-droits-humains-190003

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir