Pour cause de prisons surpeuplées, le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, qui a succédé à Robert Mugabe en novembre 2017, a gracié quelque 3.000 détenus. Sur les 46 prisons que compte le pays, celle de Chikurubi en banlieue de Harare a libéré les femmes – excepté celles condamnées à la.

Source :

http://geopolis.francetvinfo.fr/la-photo-zimbabwe-les-prisonnieres-de-chikurubi-desormais-libres-189231

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir