Giovanni Tria réaffirme un objectif de déficit de 2,4 % du PIB l'an prochain et une croissance de 1,5 % malgré les mises en garde émises par les agences de notations et la plupart des institutions internationales.

Source :

https://www.lesechos.fr/monde/europe/0302395720088-le-gouvernement-italien-reste-sourd-aux-critiques-emises-sur-son-budget-2212865.php#xtor=RSS-2053

Pin It