Avant la date butoir du 15 octobre, le président américain va indiquer s’il certifie ou non que l’accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 est bien respecté par Téhéran. A cette occasion, Donald Trump devrait donner la tonalité d’une stratégie plus agressive envers le régime iranien.

Source :

https://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/030671532212-mahmoud-hodjati-nadjaf-abadi-laccord-nucleaire-ne-peut-plus-preter-a-la-moindre-negociation-2121414.php#xtor=RSS-2053

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked" data-matched-content-rows-num=3 data-matched-content-columns-num=3