C’est un grand sensible. Et ce, depuis qu’il est enfant. Résultat des courses : la scolarité d’Ashwin Malliah n’a pas été de tout repos. Ni sa vie d’ailleurs. Récit. «J’étais incompris et les autre élèves me jugeaient, on me collait des étiquettes sur le dos, ils disaient que je n’étais pas comme eux.

Source :

http://www.lexpress.mu/node/318329

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked" data-matched-content-rows-num=3 data-matched-content-columns-num=3