«Je me suis retrouvé sous la voiture et je pense que si les passants n’avaient pas poussé de cris, cela aurait pu mal finir», soutient un habitant de Rose-Hill. Il a été percuté par la voiture d’un diplomate le 3 octobre.

Source :

http://www.lexpress.mu/node/318281

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked" data-matched-content-rows-num=3 data-matched-content-columns-num=3