«J’ai été abusé à l’âge de 9 ou 10 ans par le fils de la bonne à la maison.» Déclaration fracassante de Michel de Ravel de l’Argentière. C’était en cour intermédiaire, ce jeudi 8 novembre, devant la magistrate Niroshni Ramsoondar, dans le cadre des plaidoiries.

Source :

http://www.lexpress.mu/node/342507

Pin It