Débuté il y a deux ans, le gouvernement redémarre le National Risk Assessment comme l’exigent les organisations internationales comme la Banque mondiale et l’Eastern and Southern African Anti-Money Laundering Group. L’un des premiers secteurs concernés : l’immobilier.

Source :

http://www.lexpress.mu/node/339191

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir