Déjà fortement fragilisé par les amendements apportés au traité du non-double imposition fiscale par les bureaucrates indiens en mai 2016, le Global Business et accessoirement la juridiction mauricienne se trouve aujourd’hui sévèrement pointé du doigt par la Grande péninsule.

Source :

http://www.lexpress.mu/node/335096

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir