«Les victimes ont été précises dans leurs témoignages, en se rappelant où a eu lieu l’incident et les actes qui ont été perpétrés sur elles.» C’est ainsi que Me Roshan Santokhee, du Parquet, a démarré sa plaidoirie, dans le procès intenté à Michel de Ravel de l’Argentière, en cour intermédiaire, ce jeudi 17 mai.

Source :

http://www.lexpress.mu/node/331655

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir