«Les gouvernements qui se sont succédé ont, chaque fois, demandé aux travailleurs de se serrer la ceinture. Maintenant, c’est au tour des ministres et députés de faire la même chose.» C’est ce que réclament les membres du Mauritius Labour Congress car ils pensent que ceux qui évoluent dans la sphère politique doivent «connaître la misère du peuple».

Source :

http://www.lexpress.mu/node/329823

Pin It