Situation critique. Dans les shelters, la révolte des pensionnaires est chose commune. Rien que le week-end du 10 et 11 février, celui de La Colombe a été saccagé. Comment expliquer ces révoltes ? D’abord, l’approche pédagogique utilisée pour aider les enfants «beyond control» fait sourciller.

Source :

http://www.lexpress.mu/node/326466

Pin It