«Il n’y a aucune négociation avec un quelconque parti politiqueactuellement.» C’est ce qu’a déclaré le leader du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), hier, vendredi 12 janvier. Ce, lors de la première réunion du comité exécutif du parti après la défaite électorale à la partielle du N° 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes).

Source :

http://www.lexpress.mu/node/324509

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"