En traversant les faubourgs de Bel-Ombre, nous tombons sur un quartier modeste, affublé du nom de «Sité Bondié». Certains qui le désignent comme l’«African Town» évitent de s’y rendre. Dépourvus des commodités de base, ses habitants subissent un calvaire quotidien depuis cinq ans déjà.

Source :

http://www.lexpress.mu/node/322283

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"