L'ONG camerounaise Forêts et Développement Rural (Foder), pointe du doigt ce mercredi des sites miniers ouverts et non réhabilités par des sociétés minières chinoises.

Source :

http://www.jeuneafrique.com/508764/politique/cameroun-43-morts-sur-des-sites-miniers-abandonnes-en-2017/

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"