L’affaire Cheikh Tidiane Diop (l’ancien émigré qui s’est immolé devant les gilles du Palais présidentiel le 2 novembre 2018) n’a pas fini de révéler tous ses secrets. Pendant que, avocats et défenseurs des Droits de l’homme continuent de charger l’Etat et les autorités hospitalières, ces derniers tentent de se défendre.

Source :

https://www.walf-groupe.com/affaire-cheikh-tidiane-diop-dit-dossier-medical/

Pin It