Avec la traque des biens mal acquis, c’est la valse des chiffres. Et le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan qui était attendu pour donner le véritable montant recouvré, n’a pas mis fin à la danse.

Source :

https://www.walf-groupe.com/amadou-ba-arrive-lon-dise-meme-chose-chiffres-differents/

Pin It