Le gouvernement togolais a décidé de mettre en place un cadre de discussion pour examiner les besoins et préoccupations du secteur de l'enseignement, secoué par des agitations à répétition pour de meilleurs salaires et primes qui mettent à rude épreuve le déroulement des années académiques.

Lire l'article original sur :

http://news.alome.com/h/105882.html

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"